Vidéo/Photo 360° qualité 8K en 3D VR : test de l’Insta 360 PRO2

caméra 260° professionnelle

Avant première Française, caméra professionnelle qui photographie et filme à 360° et en 3D, le compagnon idéal pour réaliser vos tournages à 360° en VR (réalité virtuelle) et AR (réalité augmentée)

L’Insta 360 Pro 2 offre une qualité vidéo allant jusqu’à 8K HDR à 360° en 3D VR avec un son sphérique à 360°, pour une immersion totale à destination notamment des masques de réalité virtuelle (type Oculus, Gear, HTC…)

Côté photographie 360°, est annoncé des images HDR (AEB: 3, 5, 7 et 9 EV) de taille 7680 x 7680(3D), 7680 x 3840(2D). Option RAW/JPG, pano360° et pano 3D.

Le 360° 3D prend en compte la profondeur pour “modéliser” l’espace et donner une sensation de relief aux photos et aux vidéos 360° rendu possible grâce aux masques de réalité virtuelle.

La stabilisation des 6 lentilles “fish eye” (120 Mbps par lentille) est générée électroniquement par gyroscopie, elles ouvrent à F2,4, pour une capacité ISO comprise entre 100~6400.

En avant première en France, je suis l’un des premiers bêta testeurs de cet appareil révolutionnaire dans le milieu de la photo 360° et surtout de la vidéo 360° immersive avec des capacités remarquables.

Prise en main

Le démarrage est difficile, après de nombreux tests, le Farsight est à retourner à l’usine de SHENZEN… le Farsight est un système de transmission de données sensé assurer une connexion saine entre les appareils puisqu’elle utiliserait une ligne “privée” de transmission au lieu d’une connexion Wifi classique et souvent peu fiable pour ce type d’appareil ; de ce fait, ce système augmenterait la sécurité et la rapidité du flux des données entre la PRO2 alors munis d’un émetteur spéciale et votre smartphone/tablette munis d’un récepteur spécial.

Pour ma part, aucune connexion possible ! J’ai donc contacté le support et retour à l’usine (pour info, 238€ de frais de retour à avancer)

Reste la connexion en Wifi et bien que tout excité à l’idée de tester les capacités de création qu’offre cette technologie, j’ai plus eu l’impression ces dernières semaines de travailler pour la R&D d’Insta360, reportant bugs sur bugs lors d’utilisations simplissimes comme prendre un panorama 360° ou capter une séquence vidéo 360°.

Côté panorama 360°, problème de stitching évident, côté vidéo une stabilisation inexistante. Après plusieurs semaines d’échange avec le support durant lesquelles je me suis “amusé” à envoyer des gigas de données pour qu’ils puissent tester, il s’agissait en vain du firmware ; firmware que j’avais bien entendu mis à jour pour tenter de résoudre le problème avec le fairsight… on tourne en rond (!)

Opération de “downgrade” du firmware et en effet, la stabilisation est revenue.

On peut dire que ça commence mal, mais le support étant très réactif et attentionné, j’ai décidé de poursuivre jusqu’au bout.

Les tests sont en cours, revenez vite sur cet article et/ou suivez-moi sur les réseaux sociaux pour être informé.

Premiers tests: photo 360°

Pour tester cet appareil et pour pouvoir le comparer avec d’autres (articles de tests comparatifs entre le Ricoh Theta V, l’Insta360 ONE X et PRO2 en cours), j’ai opté pour commencer, de tout tester en mode automatique pour voir ce qu’ils ont dans le ventre “à jeun” ;-), en mode HDR car ils l’on tous, sans aucune retouche numérique en post traitement et dans différentes conditions pour voir comment ils se comportent seuls.

Dans ces exemples, j’ai au préalable pris soin de calibré les gyroscopes et l’option “Zénith optimisé” du logiciel de montage officiel de la marque (Insta360 Stitcher dernière version) à bien été coché avant export.

Voici le résultat:

Les zeniths comportent tous des défauts et parfois c’est le panorama en lui même qui n’est pas correctement monté comme en témoignent ces impressions d’écrans:

 

Suite à ces premiers tests j’ai décidé de repartir à la base des images issues des 6 SD card pour appliquer le même procédé que j’applique tout le temps à mes prises de vues 360 habituelles, soit via des logiciels réputés pour le traitement des panoramas et… même résultats constatés !

Conclusions

À ce jour c’est une grande déception, le Farsight est optionnel et je veux bien qu’il ait été victime d’un problème d’usine, mais la base de la base en terme de photographie panoramique 360° est le stitching, soit un Zénir et un Nadir impeccable ; c’est bien là le minimum pour un jouet à ce prix là…

La qualité d’image est au rendez-vous, proche de mon vieux reflex Nikon D3S, mais force est de constater qu’il ne remplit pas les fonctions vantées en démonstration.

Pour mes prochains shooting je vais donc utiliser l’Insta360 Pro2 pour la vidéo 360° et l’ancienne méthode pour les photos 360° à savoir, plusieurs prises de vues avec mon reflex.

Je suis en contact avec le support pour régler tout cela mais le jour de l’an Chinois congèle le pays pour 15 jours…

Bonne année du cochon et à suivre…

 

* tous les appareils présentés sur ce site ne sont pas sponsorisés

 

caméra 260° professionnelle

2 Replies to “Vidéo/Photo 360° qualité 8K en 3D VR : test de l’Insta 360 PRO2”

  1. Salut Brice.

    Très intéressant et bien fait cet article, bravo.
    Pour ma part, je dirais… Rien de trop grave, tu es un peu tatillon…
    Mais en faite, pour le prix du jouet, je penses qu’on peut être en mesure de s’attendre effectivement à mieux, beaucoup mieux en matière de photo à 360°, surtout pour le stitching.
    Ensuite, ce que je remarque, pour ma part, c’est le manque de contraste sur la plus part des photos… Non ? Je trouve pas ça folichon…
    Les couleurs aussi peut-être manque un poil de joie, je les trouve un petit peu fade… Face au soleil, toute l’image a tendance à sembler bleuie je trouve.
    Je me disais “on va gagner du temps sur la prise de vue et l’assemblage en photo” mais j’ai l’impression que l’investissement est pas forcément super qualitatif de ce côté là…

    Affaire à suivre.

  2. merci Frédéric,
    en l’état ce boîtier est inexploitable donc ne sert à rien donc tatillon je ne pense pas l’être 😉
    il n’y à aucune retouche colorimétrique comme indiqué dans l’article d’où peut-être une tendance à manquer de pep’s, de contraste…etc.
    mais avant de parler de couleurs il faudrait avoir pour commencer une image panoramique de qualité !

Laisser un commentaire