Visite virtuelle Prieuré de Serrabona | Église du XIe siècle

Visite virtuelle Prieuré de Serrabona

Le prieuré de Serrabona est lié aux rivalités féodales et à la réforme de l’Église catholique romaine au XIe s. Le vicomte de Cerdanya-Conflent Ramon Bernat, son frère et les seigneurs de Cortsaví y installent une communauté de chanoines de Saint-Augustin. Vers 1130, un chantier transforme l’édifice. Les matériaux proviennent des environs : blocs et dalles de schiste des murs, des sols et des toits, décor sculpté dans le marbre, fer pour forger les outils, les ferrures et les verrous, bois des vantaux et des charpentes. La construction, en petits blocs dans la partie ancienne, évolue vers un grand appareil dans les extensions.

Les murs épais, percés de petites ouvertures, portent une voûte en berceau brisé. À l’est, un transept intègre deux absidioles. Au nord, un bas-côté rejoint le clocher. Il accueille le portail principal. Au sud, une galerie relie l’église au bâtiment conventuel. Dans la nef, un jubé qui sépare paroissiens et religieux sert de tribune. Des
peintures polychromes ornent l’édifice.

À Serrabona, l’art des sculpteurs est spectaculaire. Le bien et le mal s’affrontent sur les chapiteaux de la tribune. Face aux fidèles, sa façade évoque l’Apocalypse.
Le 25 octobre 1151, la consécration de la nouvelle église marque la fin des travaux.
Trois siècles durant, le prieuré rayonne au-delà de la vallée. Le relâchement des mœurs, les guerres et les épidémies auront raison de la communauté mais pas d’un des plus beaux fleurons de l’art roman en Catalogne.

Visite virtuelle Prieuré de Serrabona

Visite virtuelle Google Street View

visite virtuelle google street view

Voir la visite sur Google Maps ?

D’autres visites virtuelles sur le même thème c’est par ICI

Vous avez aimé cette visite ? Faite-le moi savoir en commentaires 😉

Laisser un commentaire